17 octobre 2015 ~ 4 Commentaires

La Guérinière

dlg1

Le travail de deux pistes n’est quasiment pas enseigné aujourd’hui.

Seuls les pas de coté sont parfois pratiqués à la marge comme un exercice difficile.

Alors que dire de l’épaule en dedans ?

Pourtant, pour la Guérinière (1688-1751) qui en est quasiment l’inventeur, l’épaule en dedans n’est en fait qu’un exercice pour les jeunes chevaux qu’il pratiquait après le débourrage !

De quoi se rendre compte du fossé technique qui nous sépare de l’ancienne école de Versailles qui l’enseignait.

Pour la Guérinière, l’épaule en dedans n’est qu’un exercice d’assouplissement dont il ne faut rien attendre d’autre. Ceux qui y voient d’autres vertus (engagement des postérieurs, rassemblé, etc.) me font sourire.

Il ne la pratiquait que de quatre pistes et jamais de trois comme certains essayent de nous le faire croire. L’épaule en dedans de trois pistes n’a aucun effet sur les postérieurs et très peu sur les antérieurs. Elle a été inventée par ceux qui la pratiquent à tord au trot ce qui lui enlève tout son intérêt.

Très vite, la Guérinière passait à la croupe au mur qu’il faisait dans le pli de l’appuyer, le cheval regardant où il va.

Quand je dis que ce travail n’est utile qu’au pas, je prêche dans le vide. Aussi quand j’ai relu « école de cavalerie » le livre de la Guérinière, je me suis senti moins seul. J’ai souligné les mots importants :

« 114 ECOLE DE CAVALERIE.

Dans l’attitude de l’épaule en dedans & de la croupe au mur. Voici l’ordre qu’il faut observer pour mettre à profit ces leçons.

De trois petites reprises que l’on fera chaque jour, & chaque fois que l’on montera un Cheval qui sera avancé au point d’exécuter ce que nous avons dit dans ce Chapitre ; la première doit se faire au pas l’épaule en dedans, & après deux changements de main, qui doivent se faire d’une piste ; (car il ne faut point encore aller de côté ) on lui met la croupe au mur aux deux mains, & on le finit droit et d’une piste au pas sur la ligne du milieu du manège. La deuxième reprise doit se faire au trot hardi, soutenu, & d’une piste -, & on finit dans la même action sur la ligne du milieu de la place, sans lui mettre la croupe au mur. La troisième et dernière reprise, il faut le remettre l’épaule en dedans au pas, ensuite la croupe au mur, & toujours le finir droit par le milieu. En mariant ainsi ensemble ces trois leçons d’épaule en dedans, de trot, et de croupe au mur; on verra venir de jour en jour, & augmenter la souplesse et l’obéissance d’un Cheval, qui sont, comme nous l’avons dit, les deux premières qualités qu’il doit avoir pour être dressé. »

Mais que faisait la Guérinière après ça ? la réponse ci-dessous :

                             fichier pdf II4 ECOLE DE CAVALERIE

Des voltes qui ressemblaient à des carrés sur la piste intérieure. Vous remarquerez qu’à aucun moment celles-ci ne sont faites dans le pli de l’épaule en dedans mais toujours dans celui de la croupe au mur, c’est-à-dire en fait celui de l’appuyer. Le secret du rassembler est là. Pas de rassembler sans appuyer.

A chaque coin, il faut faire un quart de pirouette ou de pirouette renversée. La longueur du carré n’est que de deux chevaux ce qui fait que les coins reviennent très vite. Il ne faut donc pas faire beaucoup de voltes pour ne pas trop fatiguer les chevaux même si on y prend vite gout. Surtout que par soucis de symétrie, il faut faire les quatre voltes. La Guérinière les pratiquait aux trois allures.

Personnellement, je n’ai jamais vu personne faire ces exercices qui sont pourtant d’une puissance incroyable pour assouplir et rassembler les chevaux. D’ailleurs Wikipédia n’en parle même pas sur la page de la Guérinière !

J’ai une jument qui a du mal dans le pli à gauche. Travaillée de cette façon, elle devient tendre comme du beurre ce qui semble à peine croyable.

Une autre jument qui a du mal à diagonaliser pour piaffer et passager sort de ces voltes totalement changée.

Bien sûr, le préalable est que le cheval soit parfaitement dressé, en épaule en dedans, appuyers, pirouettes et pirouettes renversées avant d’enchaîner ces voltes aux trois allures.

A la fermeture de l’école de Versailles, à la révolution, tout ce travail a été abandonné et non repris par Saumur. A l’époque, on ne se préoccupait que de l’équitation sportive anglaise. « tirer dessus, pousser dedans ». Alors les assouplissements et le rassembler !

Depuis, on peine à les réintégrer. D’autant plus que Baucher n’avait pas repris le travail de deux pistes de la Guérinière. Il n’avait conservé que les pirouettes.

Pour aller plus loin : cliquez ici

Je suis Laurent FUMET auteur du livre « 41 mensonges équestres qui vous empêchent de progresser« . J’aide les cavaliers qui travaillent seuls à avoir un cheval heureux et motivé pour pratiquer une équitation sans contrainte grâce à la méthode des 3P (Physique, Psychique, Pratique) car je pense que rien n’est plus important que la compréhension du cheval.

4 Réponses à “La Guérinière”

  1. si vous regardez bien la gravure , le cheval est en flexion au travail d’une piste ..

    Coquinou ce Monsieur de La Guerinière !! … il s’attribue l’invention de l’épaule en dedans , bien que pratiquée avant lui , et très bien décrite par Newcastle ( épaules placées devant et chargement plus accentué du posterieur interne) , et omet de dire certains détails essentiels sur le rôle et le soutien de la rêne du dehors , qui lui vaudra une critique mordante de la part de Mr Bourgelat …

    • reflexions equestres 25 mars 2016 à 9 h 34 min

      Voila ce qu’a précisé la Guérinière au début de son ouvrage : »Il n’y a donc, à proprement parler, que les deux Auteurs que je viens de citer (de la Broue et Newcastle) et qui puissent servir de modèles : c’est pourquoi dans la vue de faire un ouvrage méthodique et fondé sur de bons principes, j’ai pris ce qu’il y a de plus instructif dans l’un et dans l’autre ; cela fera en même temps une espèce de parallèle de ces deux excellents Hommes dont on ne peut trop respecter la mémoire. Leurs Ouvrages sont cependant des trésors infructueux pour la plupart des Lecteurs, soit par le peu d’ordre qui y règne, soit par la quantité de redites dont ils sont remplis. »

  2. il est exact que le grand apport de La Guerinière , est d’apprendre a être vigilant a bien donner du jeu à l’épaule interne , si cela devient nécessaire , dans les leçons de flexion …

    la Broue et Newcastle partageaient l’opinion que la flexion du dos obtenue par les épaules placées devant , est bien plus puissante que le pincer de l’éperon , en cela ils forment ce que l’on nomme une école , dont Mr de la Guerinière est bien sur le continuateur , malgré ses petits oublis de communication
    … mais on lui pardonne bien volontiers , car comme disait Mr Le comte d’Aure ,  » il ne pouvait soupçonner dans quel état d’oubli tomberaient nos traditions , ni comment elles seraient interprétées de nos jours  » …

  3. bonjour , pour moi l’attitude de l’épaule en dedans du point de vue du cheval est une attitude d’acceptation de soumission
    d’autre part si l’angle entre le corps du cheval et la trajectoire est suffisamment ouvert(45°) le cavalier va chercher non pas le croisement du postérieur interne devant le postérieur externe mais plutôt le chargement du postérieur externe qui entraînera en premier sa flexion puis son extension donc la propulsion.
    Cet exercice peut etre accentué dans la contre epaule en dedans à conddition que les hanches ne derapent pas vers le dehors de la courbe(trop de rene interieure au plis) .Dans ce travail il faudra veiller à remettre fréqua mment le cheval en avant pour developper la force propulsive .
    Enfin dans l’épaule en dedans le cavalier doit avoir la meme incurvation que son chevalet c’esst l’oreille exterieure du cavalier qui entraine le cheval dans la bonne direction. Ensuite il suffit de laisser passer les épaules ou de les ralentir pour faire venir les hanches.
    Remarque la rene intérieure doit se détendre


Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Sportsfr2014 |
Histoirewwepersonaliser |
Tempsdansechecy |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Adgvasso
| Bozena
| Costa Blanca Holidays From ...